Qu’est ce que la psychomotricité ?

La psychomotricité est une approche globale de l’être humain où le corps et l’esprit sont considérés comme solidaires et unis. Elle considère que les fonctions motrices, sensorielles et l’état psychique, affectif et relationnel sont liés.

La psychomotricité tend à harmoniser le développement et l’adaptation de la personne, tout en prenant en compte sa personnalité et son environnement. Elle permet de mieux prendre conscience de son corps afin d’en faire un instrument d’expression et de communication. Les émotions, les désirs, les fragilités mais aussi l’histoire du patient, sont pris en compte, pour aller vers un mieux-être.

Elle s’exprime par des pratiques différentes mais complémentaires.

Une approche fonctionnelle à visée rééducative. Il s’agit de récupérer ou améliorer l'usage d'une fonction psychomotrice (espace, temps, schéma corporel, latéralité, coordination,...) perdue à cause d’une maladie ou d’un traumatisme ou qui s’est mal intégré lors du développement de l’enfant. Il s’agit de mettre en place des objectifs concrets et des exercices corporels et psychocorporels pour aider l’enfant à appréhender son environnement le tout dans un cadre ludique.

Une approche relationnelle (thérapie psychomotrice) qui peut être décrite comme un cheminement. C’est une approche à médiation corporelle qui, au travers de la relation, sollicite la motricité, la tonicité, la sensorialité, le vécu émotionnel et l'imaginaire de l'enfant.Il s’agit d’aider l’enfant qui exprime ses difficultés et son mal être au niveau corporel (tension musculaire, hyperactivité, opposition, concentration, …) à communiquer et à accéder à la symbolisation.

Le psychomotricien adaptera la prise en charge en fonction de la personne qu’il rencontre, il pourra choisir l’une ou l’autre approche ou même un mélange des deux.

La psychomotricité, au travers d’un travail sur le corps et le mouvement, et par le biais du jeu et du dialogue tonico-émotionnel aide à la mise en place des bases nécessaires à la vie ou aider à retrouver l’harmonie entre le corps et l’esprit.

À qui s’adresse la psychomotricité ?

Le psychomotricien peut intervenir à tout âge du nourrisson à la personne âgée. Toutefois, la pratique au centre Multifa7 cible l’enfant d’âge scolaire à 10 ans.

La psychomotricité est recommandéeen cas de difficultés ou de troubles :
• du développement psychomoteur,
• de carence desstimulations psychomotrices et sensori-motrices dans les interactions précoces,
• de troubles psychomoteurs liés au retard d’acquisition motrice ou neuromotrice (troubles de la maturation et de la régulation tonique et posturale, ...),
• de troubles psychomoteurs liés aux troubles de structuration (troubles du schéma corporel, de la latéralité, de l’organisation spatio-temporelle, ...), les troubles scolaires et «dys»
• de dysharmonies psychomotrices,
• de troubles tonico-émotionnels,
• de désordres liés à l’inhibition psychomotrice, à l’instabilité psychomotrice,
• de troubles du comportement ou de la personnalité (hyperactivité, opposition, psychose, autisme, …)
• de troubles de la représentation du corps, d’origine psychique ou physique (image du corps),
• de déficiences intellectuelles, sensorielles, motrices ou psychiques, ...

Comment se déroulent les séances ?

Un premier entretien est organisé avec les parents de l’enfant où le parcours de l’enfant (mais également familial) de la naissance jusqu’au moment de la rencontre sera abordé. Les difficultés rencontrées seront décrites et la demande sera analysée.

Par la suite un bilan psychomoteur pourra être réalisé. En fonction de la demande et de la difficulté de l’enfant, le psychomotricien fera un choix dans la multitude de tests existants, à laquelle s’ajoute un bilan d’observation.

Un second entretien avec les parents sera réalisé pour expliquer les résultats obtenus, les observations recueillies, et pour mettre en place un projet de prise en charge.

Les séances sont généralement hebdomadaires.

Thérapeute

Nathalie Blanchard