Qu’est-ce qu’une psychothérapie et à qui s’adresse la consultation de psychologie ?

Le terme de psychothérapie fait référence à une action de soin (thérapie) qui s’adresse au "psychisme" de la personne, au sens où la thérapie porte sur le monde des "sentiments, émotions, pensées, visions de soi, des autres et du monde" et vise à le modifier (alléger la souffrance morale, rendre plus souple le fonctionnement mental, améliorer les capacités d’adaptation, résoudre des conflits ou soulager des traumatismes anciens ou actuels, développer les ressources et aptitudes, réduire les symptômes…).
Une psychothérapie est une méthode et un traitement actif basé sur des moyens psychologiques. Souvent la psychothérapie se définit comme "soigner par l'esprit".
Lors d’une thérapie, il y a une rencontre entre un soignant (un psychothérapeute) et une personne désirant suivre une psychothérapie.
La psychothérapie s'adresse à des personnes de tous les âges : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées. Elle peut aussi s'adresser au couple et à la famille.

Que proposons-nous au centre Multifa7 ?

Les psychologues du centre "Multifa7" proposent :
• des thérapies individuelles, en couple ou familiales;
• des actions de groupe : information, éducation à la santé et aux habiletés (communication, gestion du stress, compétences parentales, aide aux aidants dans les domaines du soin aux personnes atteintes de troubles psychiques ou de pathologies démentielles), et groupes de parole;
• des interventions de formation-animation auprès d’associations et d’institutions.

Concrètement, deux grands axes de travail sont proposés :
1. la psychothérapie pour traiter les difficultés relationnelles, le sentiment d’échec, les inhibitions intellectuelles, professionnelles et le déficit de la communication affective et sexuelle. Plusieurs approches sont reconnues, à savoir l'approche psychanalytique, humaniste, stratégique et systémique.
2. l’accompagnement se différencie radicalement de la psychothérapie dans la mesure où il concerne non pas la personne "malade" ou désignée comme telle, mais un ou plusieurs de ses proches (parents, fratrie, enfants, amis…). Un accompagnement permet un cheminement de chacun, avec le soutien actif et les apports du ou des thérapeutes (information, techniques de communication, travail sur les émotions, réflexion et prise de distance). Cette démarche est particulièrement utile pour accompagner et soutenir le travail thérapeutique mené "ailleurs" (par exemple en consultation de logopédie, en revalidation neuropsychologique, en psychothérapie pour un problème d’assuétude - alcoolisme, toxicomanie -, en prise en charge d’une personne atteinte de troubles psychiques ou d’un processus démentiel). L’accompagnement relève d’une conception globale et inclusive des soins psychologiques (l’aide aux aidants va aider le patient par "ricochet").

Pourquoi consulter un psychologue-psychothérapeute ?

La raison essentielle de cette démarche singulière est le plus souvent l’existence d’une souffrance psychologique : un sentiment de gêne, de malaise, d’insatisfaction ou de douleur du patient vis-à-vis de sa situation, de ses relations (professionnelles, familiales, sentimentales, sexuelles) ou tout simplement de lui-même.
Parfois, aucun événement particulier ne semble expliquer cette souffrance. Parfois, au contraire, un ou plusieurs événements de vie difficiles, ou une situation douloureuse (conflits, isolement, stress…) permettent d’identifier des "raisons objectives" à cette souffrance.
Dans tous les cas, le psychologue-psychothérapeute accueille la personne, et commencera par évaluer et analyser avec elle les motifs de sa venue, sa demande, et son histoire, ses "raisons subjectives" en quelque sorte, afin de pouvoir proposer une action de soin (évaluation diagnostique, accompagnement, conseil psychologique, thérapie, ou orientation vers un autre professionnel) qui fera l’objet d’un accord entre thérapeute et patient.

Comment se déroulent les premiers entretiens ?

Les deux premières rencontres consistent en une présentation de "ce qui fait problème" mais aussi des souhaits du patient, une évaluation de la situation de vie, des points de fragilité et des ressources actuelles, des antécédents éventuels et des solutions qui par le passé ont échoué, ou parfois réussi. A l’issue de ces rencontres initiales, un projet thérapeutique peut être discuté : celui-ci guide la suite des rencontres.
En fonction du projet thérapeutique proposé par le thérapeute et accepté par le patient, la "thérapie" pourra être de courte durée (thérapie brève : environ 10 entretiens), ou se dérouler sur une durée plus longue qui pourra s’adapter à l’évolution thérapeutique et aux circonstances de vie du patient (fréquence variable d'une personne à l'autre).

Thérapeutes

Marine Blanco
Pauline Fallon